La France des zones commerciales. Nice ou L’ENIGME DES DEUX MAGASINS IKEA

Mis à jour : oct. 6

La carte postale : La plus italienne des villes de la côte d’Azur s’étire le long de la baie des Anges, bordée par la promenade des Anglais. Il fait bon se perdre dans les ruelles commerçantes du Vieux-Nice, au pied de son amphithéâtre de collines.

Derrière la carte postale : La future zone d’Isidore qui accueillera un magasin Ikea de 24.000 m2 à l'instar des 34 autres "big box" françaises de la marque suédoise.


Où aller ? Dans la plaine du Var, à Saint-Isidore, nouveau quartier de Nice encore composé majoritairement de maisons et de terres agricoles. C’est dans ce secteur en cours d’urbanisation, à côté du stade flambant neuf, à moins de quatre kilomètres de la mairie de Nice, qu’Ikea prévoit d’ouvrir son nouveau magasin dans quelques mois.


Pourquoi c’est intéressant. En fait, il n’y aurait pas grand-chose à dire si Ikea n’avait déjà ouvert un magasin en plein centre-ville de Nice, à quelques minutes de Saint-Isidore. D’où une question : pourquoi donc deux magasins dans la même ville ?


Petit décryptage : « Ikea choisit désormais de s'implanter dans les centres-villes ». Tous les médias ont répété en boucle le même message lors de l’ouverture du magasin Ikea à Paris. L’information est pour le moins exagérée, voire carrément fausse. Le géant suédois n'a ouvert à ce jour que deux points de vente en centre-ville. Le premier à Paris, le second à Nice. Le premier à Paris fait 5000 m2 (quatre fois moins qu'un magasin standard), celui de Nice seulement 300 m2. Autant dire qu’il s’agit avant tout de deux show-room. En fait, ces "vitrines" ne sont pas de nature à remettre en cause la politique d’implantation de l’enseigne en périphérie. A Nice, l’ouverture du magasin du centre-ville précède de quelques mois celui de Saint Isidore., à Caen (Calvados), Ikea prévoit d’aménager un centre commercial en plein champ (nous y ferons un tour), au Mans (Sarthe) l’entreprise prévoit une gigantesque zone commerciale en partenariat notamment avec un E. Leclerc tandis qu’à Lyon (Rhône), l’enseigne a déménagé pour la troisième fois sur… des terres agricoles. Mais l’opération de communication s’est révélée être un succès incroyable : aujourd’hui on ne compte plus les Français persuadés qu’Ikea ne jure plus que par les centres-villes. Comme quoi, plus le coup de com’ est énorme, plus ça passe. En tout cas, quand on s’appelle Ikea.

535 vues

© 2023 by Salt & Pepper. Proudly created with Wix.com