Les Municipales New-York 2021 vues de France



La campagne municipale de #NewYork de 2021 s’annonce beaucoup plus mouvementée qu'en 2017 (Après deux mandats, Bill de Blasio ne peut pas se représenter).


Elle se déroulera comme à chaque fois en deux temps :


- Une primaire démocrate et républicaine le 22 juin.


- Une élection le 2 novembre.


L’occasion suivre cette campagne et de faire un parallèle passionnant entre la démocratie locale en France et aux Etats-Unis.



#1 : Les favoris à Paris sont des femmes quand les favoris à New-York sont issus des minorités


Il y a huit candidats pour la #PrimaireDémocrate (dont le vainqueur est quasi assuré de gagner).


Le favori est Andrew Yang, candidat à la présidentielle de 2020, partisan d’un revenu universel de 1 000 dollars.


Parmi les challengers les mieux placés :


- ERIC ADAMS, opposant déterminé du maire sortant, président du district de Brooklyn, ancien agent de police et partisan du mariage homosexuel.


- Maya Wiley, avocate et ancienne conseillère de Bill de Blasio.


- Dianne Morales ancienne dirigeante d'une ONG.


Le profil de ces favoris témoignent d'une différence notable avec les municipales à Paris dont les candidats en mesure de gagner étaient avant tout des candidates : Anne Hidalgo, Agnès Buzin, Rachida Dati.


32 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Pour un nouveau manifeste de la ville

1. Le terme de ville a perdu son sens La ville est devenue un concept trompeur. Ce terme conservait une pertinence à l'époque où la ville s'opposait au monde rural. A l'heure de la périurbanisation, c