Les technopoles en Bourgogne-Franche-Comté

Mis à jour : 30 août 2019

Les caractéristiques économiques régionales 

L’économie régionale est majoritairement agricole, mais est portée par des industries lourdes importantes : usines Peugeot de Sochaux, usines Alstom de Belfort, économie des services à Dijon et Besançon. 

Les principaux secteurs économiques sont l’industrie mécanique fortement présente en Franche-Comté.

PIB : 76,6 milliards d’euros, 11eme région. PIB/Hab : 27163€

La région compte 2 technopôles 

Les technopoles régionales 

Techn’Hom – Belfort

– Informations générales :

  1. date de création : 1992

  2. Initiée par Ville de Belfort, Département du Territoire de Belfort, UTBM.

  3. Gérée par société d’économie mixte TANDEM (actionnariat : ALSTOM, Caisse d’Epargne, CCI, Caisse des Depots, Communauté d’Agglomération Belfortaine, Conseil Départemental du Territoire de Belfort, Région Bourgogne-Franche Comté, Ville de Belfort).

– Spécialités :

  1. mécanique de pointe 

– Services

  1. Ecoles : Université de Technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM), Université de Franche-Comté,

  2. Accompagnement au développement : offre d’espaces entreprises, incubation.

  3. Pépinières : une pépinière dans un ancien batiment réhabilité.

  4. Incubateurs : un incubateur au sein de l’UTBM.

– Entreprises

  1. Nombre entreprises : 120 (dont Alstom et Général Electrics)

  2. Nombres emplois : 7500

Témis – Besançon

– Informations générales :

  1. date de création : 2000

  2. Initié par l’Université de Franche-Comté

  3. Géré par

– Spécialités :

  1. microtechnique 

  2. santé

– Services

  1. Ecoles : ENSMM, Université de Franche Comté.

  2. Accompagnement au développement :

  3. Pépinières : au sein du bâtiment TEMIS des locaux sont mis à disposition.

  4. Incubateurs : le bâtiment TEMIS est un incubateur d’entreprises.

– Entreprises

  1. Nombre entreprises : 130

  2. Nombres emplois : 4000

© 2023 by Salt & Pepper. Proudly created with Wix.com